Népal

Népal

Le Népal est un petit pays de légende, coincé entre 2 géants (la Chine et l’Inde), carrefour mythique sur la route du sel et de la soie où se côtoie dans la paix et la tolérance une multitude d’ethnies.

On va souvent au Népal pour faire un trek dans des vallées superbes, au pied des pics enneigés des plus hautes montagnes du monde, dans la mythique chaîne de l’Himalaya qui culmine avec le mont Everest à 8850m, rien que ça ! Seulement moi, je n’étais pas du tout équipée pour cette aventure au mois de Janvier. Il y a bien d’autres choses à faire. Sur le plan culturel, outre les villages himalayens, la vallée de Kathmandu abrite de vieilles villes newars telles que Patan et Bhaktapur, inscrites au Patrimoine mondiale de l’Unesco. J’avais envie de découvrir les magnifiques paysages, le bouddhisme, l’hindouisme, les temples et palais chargés d’Histoire, la gastronomie népalaise et les coutumes du pays en allant à la rencontre des locaux. 15 jours en mode globe-trotteuse !

carte_nepal

Voici mes coups de cœur, mes incontournables :

 

#Se perdre dans les rues grouillantes de la vieille ville de Kathmandu

img_2662

Kathmandu est assurément un bijou historique, culturel et humain qui recèle aussi des trésors cachés. Pour les découvrir, il faut être curieux et prendre le temps de se perdre dans les veilles ruelles du centre-ville. Derrière des petites portes dans les moindres recoins se cachent de petits temples ou encore des places où l’on peut apercevoir des marchés traditionnels ou des enfants jouer.

img_2695img_2671

Pour ma part, c’est à Dunbar Square, centre historique de Kathmandou, que j’ai vécu un moment fort. J’ai pu en effet voir la « Déesse vivante » ou Kumari apparaître à son balcon.

Coutume surprenante : l’incarnation sur terre de la déesse Taleju, protectrice divine de la cité, est une fillette choisie vers l’âge de 4 ou 5 ans dans une caste précise. On exauce alors tous ses désirs mais elle ne sort que pour quelques cérémonies religieuses. Lors de l’apparition de ses règles, elle est renvoyée dans sa famille avec des cadeaux et un psychisme atteint. Une nouvelle Kumari sera choisie.

img_2773

Autre site historique intéressant. Patan, ancienne ville royale, garde un charme envoûtant, en raison de ses nombreux temples. Elle est surnommée « la ville aux mille toits dorés ».

 

 

 

img_2723

Au temple de Shiva, j’ai pu assister à une cérémonie hindouiste, la Puja. Avec une offrande, un prêtre m’a béni en me déposant sur le front un point (tilak) de wiputhi, cendres blanches sacrées, puis de santal, jaune, et enfin de kumkum, rouge. Il m’a laissée repartir avec un bracelet de coton autour du poignet droit. Premier rituel de bénédiction hindouiste !

 

#Bandipur et sa vue imprenable sur l’Himalaya

img_2878

Sur la route de Pokhara, Bandipur est un charmant vieux village typiquement newar juché par 1030m d’altitude sur une montagne enrobée de végétation luxuriante. Du fait de sa hauteur, nous pouvons profiter de son magnifique panorama. J’ai donc pu assister à mon premier coucher du soleil sur l’Himalaya. Un lieu authentique au top !

img_2884

img_2966

img_2981

#Pokhara et son panorama absolument extraordinaire et mythique

Pokhara est La destination touristique au Népal. Point de départ des treks et des loisirs en tout genre (canyonning, rafting, kayak…), elle est surtout bordée d’un très beau lac Phewa où l’on peut faire de la barque et admirer les Annapurnas.

img_3162

Pour le lève-tôt, une excursion incontournable : le lever du soleil sur l’Himalaya à Saranghot. Pour information, commandez un taxi et il vous déposera à 2 minutes du point de vue. Pensez à prendre des vêtements chauds !

img_3177

#Lumbini, berceau du Bouddhisme

Cette petite ville est un lieu de pèlerinage sacré pour les 600 millions de bouddhistes du monde entier. C’est dans ce lieu à la frontière indienne que naquit, il y a près de 2500 ans, Siddharta Gautama, en un mot Bouddha, fondateur de cette grande philosophie religieuse orientale.

img_3317

Pour parcourir ce très grand site abritant de nombreux monastères et temples, vous pouvez prendre un tuk-tuk et vous laisser guider par son hôte. C’est plus pratique ! Pendant votre visite, vous pourrez croiser des animaux en liberté. Belle rencontre avec des langurs sacrés !

img_3328

#Chitwan et sa réserve naturelle

img_3446

Ce site naturel d’exception est le premier parc national du Népal. Il affiche une biodiversité très dense. Ainsi on peut voir entre autres des rhinocéros, des tigres du Bengale, des ours lippus, singes, éléphants et crocodiles. J’ai adoré l’excursion en pirogue (au plus proche des crocodiles) suivie de la marche dans la savane avec un guide qui nous expose les différentes manières de survivre à l’attaque d’un animal sauvage !!! Quoi ?? Pas très rassurant tout ça !! A tout moment, nous pouvions rencontrer une espèce dangereuse telle que le rhinocéros. Si cet animal malvoyant doit nous charger, nous devons courir en zig-zagant en se déshabillant pour le détourner et monter dans un arbre ! C’est une blague ?! Non !!

Cette balade a été l’une des plus marquantes ! Sensations fortes garanties !

img_3454

#Bhaktapur et son charme traditionnel fantastique

img_3614

Se réveiller avec le son des cloches de prières, flâner dans les ruelles pavées, échanger autour d’un thé avec les locaux dans des boutiques minuscules et négocier un objet artisanal, visiter une école de Mandala ou encore suivre des enfants pour les aider à acheter un dictionnaire, tout ceci fait le charme de cette petite ville.

 

 

img_3624

img_3632img_3636

 

A cela s’ajoute la rando jusqu’au Namo Buddha, beau stupa avec son collier de moulins à prières juché tout en haut d’une montagne. Il faudra du courage pour ceux qui ne marchent pas habituellement. Quelques heures de marche et une heure de pente douce au final ! Mais ça vaut vraiment le coup ! Panorama à couper le souffle ! Haha

img_3715

 

#Voyager avec les népalais

img_2852

Il n’y a pas que dans la réserve naturelle de Chitwan où l’on peut avoir des sensations fortes. Les bus népalais sont à eux seuls des attractions !

Au niveau de la circulation routière, c’est l’anarchie totale. Pas de code de la route ! Heureusement, les klaxons fonctionnent.

Pour aller de ville en ville, j’ai opté pour les bus locaux peu chers. Cela dit, c’est inconfortable et lent mais cela permet de côtoyer les locaux dans une ambiance musicale indienne particulière (surtout après 7h de route !).

Il faut savoir aussi que les bus locaux ne sont pas du tout adaptés aux proportions occidentales. Sac sur le toit, tête qui touche le plafond, genoux coincés entre les sièges, je me sens géante !

Pour les longs trajets comme Pokhara-Lumbini, il vaut mieux prendre les plus grands bus pour avoir un meilleur confort. Sachez que cette route est affreuse ! 9h de virages incessants entre falaises impressionnantes et rivières dans un bus qui fait du bruit et des bonds à chaque freinage. Le « convoi de l’extrême » ! Les forêts luxuriantes, les maisons rurales et les rizières vertes réussissent presque à faire oublier ce vrai calvaire ! Prévoir tout de même les médocs contre les nausées et un sachet plastique !

Ces anecdotes de voyage en bus restent de bons souvenirs. Voyager en bus fait partie de l’aventure !

 

#La gastronomie népalaise

Ce n’est pas au Népal que j’ai pris des kilos. Les repas sont équilibrés et plutôt végétariens.

Le plat traditionnel, dal bhat, est composé de riz blanc, lentilles dans leur jus, un curry de légumes et des achards épicés (parfois un peu trop pour moi !) servis dans des bols sur un plateau. A cela peut s’ajouter du mouton ou du poulet.

img_2517

Le thé népalais a un très bon goût épicé allongé avec du lait.

La cuisine tibétaine est aussi répandue au Népal. J’ai adoré les momos, sorte de raviolis fourrés à la viande ou aux légumes bouillis ou frits.

img_2685

N’hésitez pas à explorer les marchés locaux où vous trouverez thés et épices…

 

 

 

 

Aujourd’hui je peux dire que j’ai eu la chance de voir tous les sites historiques en bon état en janvier 2015, quelques semaines avant le séisme du 25 avril 2015. A l’heure actuelle, le pays peine à se reconstruire. Des millions de népalais vivent toujours dans des abris de fortune et attendent les aides financières. Une grosse pensée pour eux!

 

Pour les amateurs de photos, ce sont bien mes photos (prises avec un Canon Eos).

Étiquettes :

1 Commentaire(s)

  • Anna

    Répondre

    Je confirme , une destination incroyable , des paysages fabuleux et des gens chaleureux ! Love Népali <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost your password?

User registration is disabled for now. Contact site administrator.

or

Sign in With...

  • https://www.facebook.com/BonsPlansdeStef/